Taux des banques
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Baisse des APL : le PCF veut une loi, LR dénonce une erreur

Baisse des APL : le PCF veut une loi, LR dénonce une erreur

Le parti communiste a demandé mardi une loi pour faire baisser les loyers alors que Les Républicains ont accusé Emmanuel Macron de persister dans son erreur originelle après l’appel du président aux propriétaires de réduire leurs loyers.

D 5 septembre 2017     H 19:45    

94
0
0
0

Baisse des APL : le PCF veut une loi, LR dénonce une "erreur"

"Je ne sais pas sur quelle planète vit Emmanuel Macron. Peut-être surJupiter. Mais sur la nôtre, lorsqu’un chef de l’État veut réduire les loyers, il ne se contente pas de lancer des incantations aux propriétaires. Il agit et fait voter une loi", écrit dans un communiqué Ian Brossat, responsable PCF au logement.

Un "dispositif d’encadrement des loyers existe déjà à Paris, il doit être approfondi et généralisé pour être plus efficace et permettre aux familles de payer moins. Monsieur le président, les loyers ont explosé, trop de familles ne peuvent plus se loger dans des conditions décentes. Légiférez", insiste le communiqué.

Le président Macron a appelé "tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros" par mois, pour compenser la baisse des APL décidée pour fin 2017 par le gouvernement, lors d’un discours devant les préfets mardi à l’Elysée.

Pour Les Républicains, Emmanuel Macron "persiste dans son erreur originelle". "+Prière d’assumer les erreurs que j’ai commises+. C’est en somme ce qu’Emmanuel Macron attend des propriétaires", indique un communiqué de Brigitte Kuster, porte-parole de LR.

LR dénonce "une décision aussi injuste sur le plan social qu’inefficace sur le plan comptable mais au-lieu de le reconnaître, Emmanuel Macron persiste dans son erreur originelle", ajoute le communiqué qui évoque "de simples coups de rabot budgétaire ; loin de ses promesses de grande réforme".

"A vouloir gouverner le nez dans le portefeuille sur le sujetde préoccupation n°1 des Français, le gouvernement perd de vue l’objectif de la réforme : faire baisser la part du logement dans le budget des familles et rendre du pouvoir d’achat aux Français", conclut LR.

Rechercher

Taux des crédits

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 01/12/16
Durées de créditTaux Fixes (*)
7 ans1,10 %
7 ans1,65 %
10 ans1,10 %
10 ans1,75 %
15 ans1,40 %
15 ans2,15 %
20 ans1,60 %
20 ans0,00 %
25 ans1,85 %
25 ans0,00 %
(*) Hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché, calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers pour un crédit immobilier à taux fixe. Données indicatives uniquement.

Newsletter Taux