Crédit à la consommation : Rebond modeste du secteur selon l’ASF

Crédit à la consommation, l’ASF communique des chiffres positifs pour le secteur, le crédit auto tire les résultats vers le haut …

Publié le

credit
consommation novembre asfCrédit à la consommation, chiffres de novembre 2009

L’Association française des Sociétés Financières a annoncé dans un communiqué le rebond du crédit à la consommation de +0,9% par rapport à novembre 2008. Après 13 mois sombres pour le secteur, la production renoue de façon « modeste » avec la croissance selon l’ASF.

L’organisme a indiqué qu’il fallait néanmoins analyser cette évolution avec prudence du fait de son caractère ponctuel. En effet, cette hausse intervient après une contraction proche de -14% en moyenne sur les trois mois précédents et accentue ainsi la tendance à l’atténuation du rythme de repli de la production.

credit consommation novembre asfCrédit à la consommation, évolution par produits

- Le secteur automobile porte le secteur, les financements de voitures particulières neuves (crédit classique et location avec option d’achat) enregistrent une hausse exceptionnelle de +27,7% sur un an, talonnant ainsi le volume d’activité de novembre 2007.

- Les nouvelles utilisations de crédit renouvelable sont toujours orientées à la baisse (-5% en novembre sur un an après -14,7% en moyenne les trois premiers mois précédents), les prêts personnels présentent des chiffres quasi-stables ( -0,1% sur un an après -21% en moyenne les trois derniers mois).

- Les financements destinés aux financements du foyer évoluent toujours dans le négatif, (-12,1% sur un an après -17% en moyenne les trois mois précédents).

Source : ASF

crédit

Avis

Vos avis : Crédit à la consommation : Rebond modeste du secteur selon l’ASF
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.