Immobilier d’entreprise : la crise perdure au premier trimestre 2021, la demande chute de -30% par rapport à 2020

Et si la réelle crise immobilière n’arrivait qu’après la pandémie ? ImmoStat publie de nouveau des indicateurs alarmants pour le secteur de l’immobilier d’entreprise en Ile de France, en termes de demandes. Du côté des loyers, tout va bien, une hausse est même au rendez-vous.

Publié le

Chaque trimestre, ImmoStat, présente les grands indicateurs du marché de l’immo­bilier d’entreprise en Ile-de-France.

 Bureaux en Ile de France

Sans réelle surprise, la demande placée de bureaux en Ile-de-France (volume des transactions locatives et ventes à utilisateurs) s’élève à 327 400 m² pour le T1 2021, en baisse de 30 % par rapport au T1 2020. L’offre immédiate de bureaux en Ile-de-France au 31 mars 2021 s’établit à 3 787 000 m², en hausse de 30 % par rapport à son niveau il y a un an. Bien que les professionnels de la gestion d’actifs se défendent d’un changement des habitudes de travail dans le tertiaire, avec l’avènement du télétravail, il est toutefois probable que la mise en place généralisée du flex-office (espace de travail non attribué nominativement au bureau) face chuter durablement la demande d’espaces de bureaux de l’ordre de 20%.

Le saviez-vous ? La demande placée des bureaux correspond à l’ensemble des locations ou ventes à l’occupant (par opposition aux ventes à investisseur) portant sur des locaux à usage de bureaux, sans tenir compte des locaux éventuellement libérés dans le même temps. Elle est exprimée en mètres carrés de surface utile.

 Les loyers tiennent toujours, et affichent même des hausses !

Mais ce qui est largement rassurant pour les investisseurs et le maintient des loyers à des niveaux élevés. La sécurité du marché immobilier d’entreprise en France étant que les entreprises ont un avantage financier à ne pas détenir en direct leurs locaux. Sur la base des transactions ayant eu lieu au cours du trimestre, le loyer facial des bureaux atteint en moyenne :

  • 402 € HT HC/m²/an pour les biens de seconde main, soit une hausse de 5 % sur un an ;
  • 414 € HT HC/m²/an pour les biens neufs ou restructurés, soit une hausse de 4 % sur un an.

Le loyer facial correspond à la valeur inscrite au bail et ne tient pas compte des mesures d’accompagnement qui s’élevaient au trimestre précédent à 20,8% et dont le niveau au T1 2021 sera publié le mois prochain.

 Immobilier d’entreprise en France, -39% en France au T1 2021

En France, le montant global des investissements en immobilier d’entreprise pour le T1 2021 est de 4,6 milliards d’euros, soit une baisse de 39 % par rapport au T1 2020.
En Ile-de-France, le montant global des investissements en immobilier d’entreprise pour le T1 2021 est de 3,2 milliards d’euros, soit une baisse de 38 % par rapport au T1 2020. Le prix moyen des bureaux achetés en Ile-de-France au cours du T1 2021, tous types confondus, s’élève à 8 420 €/m² (droits inclus) ce qui représente une hausse de 7 % sur un an.

Avis

Vos avis : Immobilier d’entreprise : la crise perdure au premier trimestre 2021, la demande chute de -30% par rapport à 2020
Notation : /5