Conjoncture : La croissance repart ?

Mercredi 29 Juin 2011, l’INSEE a publié son bulletin trimestriel sur les comptes nationaux de la France. Ainsi, le premier trimestre 2011 est marqué par un regain de la croissance et de l’activité mais un ralentissement du pouvoir d’achat des ménages. Détails des chiffres du premier trimestre 2011.

Publié le  à 0 h 0

Chiffres INSEE du 1er trimestre 2011

Une croissance en hausse mais légàƒÂ¨rement révisée

Mercredi, L’Insee a publié les résultats des Comptes nationaux pour le premier trimestre 2011.

On peut notamment voir une accélération de la croissance avec une augmentation du PIB en volume [1] de +0,9% contre +0,3% au quatriàƒÂ¨me trimestre 2010[de +0,9% contre +0,3% au quatriàƒÂ¨me trimestre 201] de +0,9% contre +0,3% au quatriàƒÂ¨me trimestre 2010 [2].

Cependant, cette augmentation a été revue tràƒÂ¨s légàƒÂ¨rement à la baisse puisque à la mi-mai l’Insee annonàƒÂ§ait une croissance de +1,0% pour le premier trimestre 2011. Cet écart s’explique notamment par l’évolution de la production et de la consommation des ménages un peu plus faible que prévu.

L’activité s’accélàƒÂ¨re, mais le pouvoir d’achat des ménages ralentit

Avec une augmentation des exportations de 0,7% à 1,8% et des importations de -0,4% à +3,0% l’activité est en nette progression.
Au vu de la tràƒÂ¨s importante progression des importations, le solde commercial contribue négativement à la croissance du PIB passant ainsi de +0,3 point à -0,4 point.

De plus, la FBCF (formation brute de capital fixe), qui mesure l’investissement en capital des entreprises, progresse nettement en passant de +0,5% à +1,2%.

En revanche, si l’accroissement des dépenses de consommation des ménages reste stable (+0,4%), leur pouvoir d’achat ralentit passant de +0,4% à +0,2%.

Cette diminution s’explique par la forte hausse des [a[impàƒÂ´ts]a] sur le revenu et le [a[patrimoine]a] (+3,0%) ce trimestre, et de l’augmentation du prix de la dépense de consommation qui passe de +0,5% à +0,7% notamment à cause des prix de l’énergie.

Le taux d’épargne quand à lui recule et s’établit à 15,9 %, apràƒÂ¨s 16,1 % fin 2010

Un bon trimestre pour les sociétés non financiàƒÂ¨res (SNF)

Dans son bulletin, l’Insee insiste sur les bons résultats des SNF au premier trimestre 2011.

En effet, avec une nette accélération de leur valeur ajoutée (de +0,2% à +1,8%), un accroissement de leurs effectifs (de +0,3% à +0,5%) et une augmentation des rémunérations (de +0,9% à +1,3%), les SNF se portent bien.

Au final, la progression des [a[impàƒÂ´ts]a] sur la mains-d’à…“uvre et sur la production de +1,0% à 3,8% ne compense pas ces bons résultats ce qui se traduit par un véritable "rebond" de l’excédent brut d’exploitation de -1,7% à +2,3%.

Ainsi, hormis le pouvoir d’achat des ménages, tous les indicateurs de l’économie franàƒÂ§aise sont au vert pour le premier trimestre 2011.

[1Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaàƒÂ®nés et corrigés des variations saisonniàƒÂ¨res et
des effets des jours ouvrables (CVS-CJO)

[2les comparaisons dans la suite de l’article seront toujours basées sur le quatriàƒÂ¨me trimestre 2010

meilleur tauxbourse

Avis

Vos avis : Conjoncture : La croissance repart ?
0 vote
Notation : /5

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.